Le shopping « post COVID « 

Le shopping du futur : comment le retail pourrait se transformer après la crise du COVID ?

La tendance à la digitalisation du point de vente et aux solutions de commerce omnicanal, déjà visibles depuis plusieurs années, vont indéniablement occuper une place encore plus stratégique chez les retailers dans le monde post-Covid.
La technologie occupera une place encore plus forte dans le développement de nouvelles solutions.
Voici un rapide tour d’horizon des initiatives innovantes aperçues dans le monde ces dernières semaines :


cainiaoRobots livreurs

Des véhicules autonomes ont été aperçues dans certaines villes en Chine, pour assurer la livraison de produits aux consommateurs finaux en évitant tout contact.

C’est l’entreprise de logistique chinoise Cainiao, appartenant au géant Alibaba, qui est à l’origine de ce concept.

Ces robots peuvent être vus en action ici

L’automatisation

self serviceUne accélération des solutions de self-service est à prévoir à court & moyen terme dans pour les produits de grande distribution.

Comme les statistiques le montrent, la crise du COVID a vu une augmentation de la consommation des produits alimentaires et de première nécessité, au détriment de tous les autres. Ces produits sont aussi ceux ayant la marge généralement la plus faible.

Si le COVID devient un virus saisonnier pouvant obliger la fermeture des magasins sur certaines périodes et mettant en danger la santé des salariés en première ligne de la grande distribution, il est à prévoir que de nouvelles technologies sans contact humain interviennent dans le parcours d’achat des consommateurs.

Livestreaming

Près de 600 millions de chinois ont déjà recours au Livestreaming, tendance qui a par ailleurs explosée en Europe et en France durant le confinement.

Marques & utilisateurs diffusent & visionnent en direct du contenu présentant des produits disponibles à la vente.

Le livestream shopping attire en offrant au consommateur à la fois le divertissement, et le sentiment d’appartenir à une communauté. Le concept a déjà été adopté par des géants comme Amazon, qui a développé son application Amazon Live Creator.

Co-browsing-trendsLe shopping virtuel personnalisé ou Co-Browsing

L’objectif est de faciliter le parcours en ligne du consommateur et lui faire bénéficier des conseils d’un vendeur, alors qu’il est confortablement installé chez lui.

C’est ce qu’a proposé Dunelm, retailer britannique spécialisé dans les accessoires de maison & ameublement.

Le client prend contact avec la marque, et un call vidéo est organisé avec un vendeur Dunelm qui l’accompagnera et le conseillera en fonction de ses désirs et critères.

Après un échange vidéo avec le vendeur en ligne, les clients reçoivent une liste d’items et de liens correspondant aux critères identifiés. Ils peuvent suivre ces liens pour commander en ligne auprès du magasin local, en Click & Collect.

 

La réalité augmentée

Selon Brittain Ladd, consultant supply chain ayant travaillé chez Amazon, Deloitte et Capgemini, la réalité augmentée pourrait constituer, d’ici une dizaine d’année, le nouveau parcours d’achat pour le consommateur.

« Les consommateurs pourraient choisir leurs produits, lire les étiquettes, poser des questions et exécuter leur transaction tout en étant assis dans leur canapé, équipés d’un casque ou de lunettes de réalité virtuelle.

En d’autres termes, on pourrait visiter des magasins de façon virtuelle, et de la même façon que lorsque qu’on fait ses courses physiquement, mais en optimisant les contraintes et la rapidité de l’acte d’achat.

 

Des investissements massifs à prévoir dans le commerce digital

Parmi les priorités d’investissement dans l’industrie du retail post-COVID, le commerce digital (72%) et l’infrastructure IT (60%) figurent en haut du classement.

A titre d’exemple, le group Alibaba a prévu un plan de recrutement de 5000 personnes sur les 10 prochains mois pour sa division IT.

Ces emplois seront focalisés sur les domaines de l’infrastructure & réseaux, bases de données, et de l’intelligence artificielle.

Autre exemple : le partenariat pilote signé entre H&M & la startup suédoise Bambuser, qui permettra à H&M d’utiliser le service de livestreaming pour certaines de ces marques.

 

 

 

SOURCES

https://www.cbc.ca/news/world/coronavirus-covid19-world-june14-sunday-1.5611582

https://www.ecommercemag.fr/Thematique/retail-1220/Breves/Post-Covid-consommateurs-europeens-continueront-leurs-achats-ligne-349678.htm

https://retailtechinnovationhub.com/home/2020/6/15/top-10-last-weeks-most-popular-retail-technology-articles