Fin du support de XP : les entreprises françaises particulièrement menacées

windows_xPSelon l’éditeur Qualys, 13% des postes de travail fonctionnent encore sous Windows XP en France. Le secteur financier est particulièrement à la traîne avec 21% de machines à migrer.

Plus d’un PC sur dix en France est encore sous XP selon les données récoltées par Qualys, éditeur spécialisé dans la sécurité. Si les migrations vers d’autres systèmes d’exploitation (OS) continuent au même rythme, le dernier PC équipé de XP devrait disparaître seulement au deuxième semestre 2015. Soit plus d’un an après l’arrêt de la fin du support de XP. Les hackers auront de quoi s’en donner à cœur joie d’ici là.

T1 2013 T1 2014 0% prévu pour
Royaume-Uni 18% 8% T4 2014
États-Unis 18% 8% T1 2015
France 23% 13% T2 2015
Allemagne 12% 7% T3 2015
Source : Qualys 2014
Pourcentage de scans Qualys détectant la présence du système d’exploitation XP

 
Qualys a étudié le niveau d’équipement de quatre pays : l’Allemagne, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni. Avec 13 % de machines sous XP, la France fait figure de mauvais élève. Les trois autres pays plafonnent à 8%. Mais les résultats sont très variables selon les secteurs. La finance est particulièrement exposée malgré la criticité du domaine : 21 % des ordinateurs scannés par Qualys tournent encore sous XP. Sans parler des distributeurs de billets qui, eux aussi, sont tributaires du vieil OS de Microsoft.

Juste derrière, les commerces de détail et les transports sont aussi à la traîne. Mais les entreprises de transport semblent décidées à éradiquer le problème avec un passage en un an de 55 % de machines problématiques à 14 %. Au rayon des bonnes nouvelles, le secteur de la santé peut se féliciter de seulement 3 % d’ordinateurs sous XP devant les services à 7 %.

Article tiré de pro.01net.com